Togo/ Le parti UNIR manifeste son soutien aux actions du Chef de...

Togo/ Le parti UNIR manifeste son soutien aux actions du Chef de l’Etat

SHARE
Les manifestants du parti UNIR
Les manifestants du parti UNIR
image_pdfimage_print

Également dans les rues de Lomé ce mercredi, les cadres, militants et sympathisants du parti Union pour la République (UNIR) ont réaffirmé leur soutien au processus de révision constitutionnelle engagé par le Chef de l’Etat, tout en affichant leur disponibilité au dialogue et à l’ouverture.

« Je marche pour UNIR, pour la non-violence, contre l’intolérance et d’intégrisme religieux au Togo », « Ensemble, préservons la paix », « Le pouvoir par les urnes et non par la rue », « Ensemble, œuvrons pour les réformes constitutionnelles  » : Ce sont là quelques inscriptions qu’on pouvait lire sur les pancartes arborées par les manifestants qui ont sillonné plusieurs artères de la capitale avant de chuter à différents endroits dont celui de l’esplanade du grand collège du plateau à Cassablanca.

Là, les cadre du parti UNIR ont appelé leurs militants à continuer d’accompagner la politique d’apaisement et de développement du Chef de l’État. Ils ont également remercié les députés de la majorité pour le vote du projet de loi portant révision  constitutionnelle adopté par le Gouvernement. Pour le parti UNIR, cette loi témoigne de la volonté de Faure Gnassingbé d’opérer les réformes et de faire du Togo, un pays de paix et d’unité.

Dans une déclaration rendue publique, les responsables d’UNIR ont estimé que c’est l’opposition qui, à travers ses manières de faire, ne veut pas les réformes. « Leur objectif n’est nullement les réformes institutionnelles et constitutionnelles, mais plutôt le renversement des institutions de la République. Ils méprisent les multiples efforts consentis par le chef de l’Etat et l’ensemble du peuple togolais, plusieurs années durant, pour faire revenir la paix au Togo et retrouver les sentiers de la croissance économique », souligne la déclaration.

« Le peuple a demandé la limitation du mandat présidentiel, les députés UNIR l’ont voté. Le peuple a demandé le scrutin uninominal majoritaire à deux tours, les députés UNIR l’ont voté. Aussi, le projet de loi a été adopté à la majorité des deux tiers (2/3) des membres du parlement, concrétisant la volonté du parti UNIR d’aller au bout des réformes tant souhaitées par le peuple togolais », peut-on également lire dans la déclaration.

La loi du gouvernement votée mardi dernier par les députés de la majorité, et qui sera soumise dans les mois à venir à un référendum, prévoit entre autres, la limitation du mandat présidentiel et les élections à deux tours. L’opposition parlementaire avait boycotté le vote de ce projet de loi, estimant qu’il ne prend pas totalement en compte leurs revendications.

Bruno OBOE