Togo/ Politique : La DMK pose des conditions avant sa participation aux discussions de la CNAP

La Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) n’entend pas prendre part aux discussions de la Concertation nationale entre acteurs politiques (CNAP) sans un règlement du contentieux électoral né de l’élection présidentielle du 22 février 2020.

Face à la presse ce jeudi à Lomé, les responsables de la DMK ont posé leurs conditions pour une éventuelle participation à ce cadre de dialogue entre acteurs politiques dans la perspective des prochaines élections régionales au Togo.

Au rang des conditions évoquées, la résolution du contentieux électoral, l’abandon des charges et poursuites judiciaires contre les responsables de la DMK, le retour au Togo et en toute sécurité d’Agbéyomé Kodjo président du MPDD afin qu’il participe personnellement aux discussions.

Pour la DMK qui continue de clamer la victoire d’Agbéyomé Kodjo à la présidentielle du 22 février 2020, aucune discussion politique sérieuse ne peut être tenue sans la prise en compte de la crise post électorale née de ce scrutin remporté par le chef de l’Etat sortant Faure Gnassingbé, selon les résultats de la Cour constitutionnelle.

« Les velléités de banalisation et de déni de la crise post-électorale qu’affiche le régime de fait à Lomé, soutenu par certains acteurs de la classe politique, sont un leurre et une grave faute politique et une méprise de la volonté populaire », ont indiqué les responsables de la Dynamique qui ont par ailleurs affirmé avoir adressé un courrier à tous les partis politiques de l’opposition invités à ces discussions, afin de leur faire connaître la position de la DMK et solliciter leur adhésion dans l’intérêt supérieur du Togo.

La Rédaction