Togo/ Présidentielle 2020 : Les parties prenantes se mobilisent pour un scrutin...

Togo/ Présidentielle 2020 : Les parties prenantes se mobilisent pour un scrutin apaisé

SHARE
Une photo de famille à l’ouverture des travaux
image_pdfimage_print

Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpesi a ouvert ce jeudi 23 janvier à Lomé, les travaux d’un atelier de mobilisation des parties prenantes pour la tenue d’une élection présidentielle apaisée au Togo. C’est en présence de son homologue de la sécurité et de la protection civile, le Général Yark Damehame.

Ce rendez-vous de cinq (05) jours qui réunit les organisations internationales présentes au Togo, les partenaires techniques, financiers et en développement, les partis politiques, la société civile et autres organisations de femmes et de jeunes, est une initiative conjointe de la CEDEAO et du Bureau de l’Afrique de l’Ouest des Nations Unies.

Il vise à rassembler ces différents acteurs à la veille de l’élection présidentielle que le Togo s’apprête à organiser le 22 février prochain, autour d’une même table, afin de discuter ensemble et de porter d’une même voix les idéaux de paix, de cohésion sociale et d’intérêt national.

Pour le Représentant résidant des Nations Unies au Togo, il est important pour son institution de tout faire pour maintenir le climat de paix au Togo, surtout en cette période d’élection, dans un contexte marqué par le gain de terrain de l’extrémisme dans la sous-région.

Pour lui, l’idéologie radicale se nourrit souvent en cette période de certaines frustrations afin de se propager et de semer sa gangrène. Il est donc important que toutes les parties prenantes à ce processus puissent parler d’une seule voix durant la période et faire primer l’intérêt national sur les intérêts partisans.

Le ministre Payadowa Boukpessi a pour sa part réaffirmé l’engagement du gouvernement à respecter les dispositions légales qui permettront d’arriver à une élection apaisée. « Le non-respect de la loi constituera une ouverture d’une voie à l’aventure », a-t-il déclaré en ouvrant les travaux.

Le Saint