Les membres de l'HCRRUN

Togo/ Réconciliation : Le programme de réparation expliqué aux populations du Golfe

Les populations des cantons d’Aflao-Gakli, d’Aflao-Sagbado et de Baguida dans la préfecture du Golfe ont été sensibilisées ce jeudi à Lomé sur le programme de réparation en matière de justice transitionnelle au Togo. Cette rencontre d’échanges et d’informations est organisée par le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) en collaboration avec les autorités préfectorales dans le cadre de la tournée d’échanges et de sensibilisation des populations en prélude à ce programme de réparation préconisé par la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR).

Dirigée par la Présidente du HCRRUN, Mme Awa Nana Daboya, cette séance a connu la participation de toutes les différentes couches sociopolitiques de la préfecture notamment des représentants des partis politiques, de la chefferie traditionnelle, des Comités villageois de Développement (CVD), des Comités de Développement des Quartiers (CDQ), des religieux, des associations des jeunes, des forces de l’ordre et de sécurité de même que des membres des Comités de Paix.

Tour à tour, les membres du Haut Commissariat accompagnés de personnes ressources ont expliqué à la population, le processus de justice transitionnelle, la différence entre cette justice et celle classique, le caractère symbolique des réparations et les différentes formes de réparations qui devront apaiser les cœurs des victimes de violences politiques de 1958 à 2005 au Togo.

« Le message qu’on a passé ce soir, c’est un message de paix, d’appel à la réconciliation et au vivre ensemble qui est une nécessité pour nous togolais aujourd’hui. Dans la masse, il n’y pas de réticences. Les gens ont des douleurs, des souffrances car ils ont vécu des choses et c’est leur droit de les exprimer et nous partageons leur peine mais ils ont compris qu’on a fait du chemin et beaucoup d’eau a coulé sous le pont et il y a lieu maintenant de tourner la page », a souligné à la fin des échanges, Djobo Idrissou Traoré, personne ressource au HCRRUN.

Après Dapaong, Kara, Kpalimé, Atakpamé, Aneho et Golfe, la tournée d’échanges et de sensibilisation des populations se poursuivra ce vendredi 19 Mai dans les localités de Tsévié dans la région maritime et Sokodé dans la centrale.

Cris DADA