Togo : Réunion de concertation entre le Gouvernement et le secteur privé

Togo : Réunion de concertation entre le Gouvernement et le secteur privé

SHARE
Photo de famille
Photo de famille
image_pdfimage_print

Le Premier Ministre Komi Selom KLASSOU a présidé ce mardi à Lomé, une nouvelle réunion du Comité de concertation entre l’Etat et le secteur privé. Objectif, renforcer la confiance mutuelle entre l’Etat et les acteurs du secteur privé et mieux les informer sur les solutions majeures déjà apportées à certaines de leurs préoccupations.  Cette rencontre vise par ailleurs à échanger sur les stratégies concrètes de financement public et privé dans le but de favoriser la mise en œuvre effective du Plan national de développement (PND) 2018-2022.

Au cours de la réunion, le Chef du Gouvernement a présenté aux acteurs du secteur privé, l’ensemble des réformes déjà menées en vue de répondre à leurs préoccupations exprimées lors de la précédente réunion du comité. Ces réformes portent notamment sur l’amélioration du climat des affaires où à ce jour, la création d’entreprise peut se faire en une demi-journée au Togo, la modernisation de la fiscalité, la réforme du foncier ainsi que sur l’apaisement du climat sociopolitique.

En réponse,  les représentants du secteur privé ont félicité le Gouvernement pour les différentes mesures déjà prises, et ont en outre réitéré leur disponibilité à jouer pleinement leur partition dans le financement du PND et à l’ensemble des projets. Ils ont également promis prendre une part active au prochain forum économique Togo-Union Européenne prévu les 13 et 14 juin 2019.

Le secteur privé a cependant, soulevé certaines préoccupations relatives entre autres à l’accès à l’énergie et à la fluidité de la connexion Internet. Il a dans ce sens souhaité que la concertation au sein du comité puisse se poursuivre afin de trouver des solutions appropriées à ces problèmes. Le Président de la Chambre de commerce er d’industrie du Togo (CCIT), Germain Meba a demandé par exemple que la connexion Internet soit beaucoup plus fluide pour faciliter davantage les affaires et autres activités économiques.

A la fin des échanges, le Premier Ministre a exhorté les participants à maintenir le fil de la concertation afin de relever les défis et d’œuvrer ensemble pour un Togo émergent.

Elisabeth S. / David S.