Togo-UE : 02 nouvelles conventions de financement pour un montant de 55...

Togo-UE : 02 nouvelles conventions de financement pour un montant de 55 millions d’euros

SHARE
Echange de documents entre Sandra Ablamba Johnson et Joaquin Tasso Villalonga
image_pdfimage_print

Le partenariat entre le Togo et l’Union européenne (UE) se porte bien, en témoigne la signature de deux nouvelles conventions de financement pour montant total de 55 millions d’euros.

Les documents ont été paraphés ce 28 octobre 2022 à Lomé par Mme Sandra Ablamba Johnson, ministre, Secrétaire générale de la Présidence de la République et le chef de la Délégation de l’Union européenne (UE), Joaquin Tasso Villalonga, en présence du ministre d’Etat Payadowa Boukpéssi, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires.

La première convention évaluée à 30 millions d’euros sous forme de don, sera consacrée à la mise en œuvre du Programme d’appui à la lutte contre le changement climatique, la protection de la biodiversité et l’agroécologie (PALCC+).

Elle devra contribuer à une meilleure gestion des aires protégées de Fazao-Malfakassa, d’Abdoulaye et de Togodo-Mono et au renforcement de la résilience des populations riveraines face aux effets du changement climatique.

A cet effet, il est prévu la construction de 11 postes de surveillance dans ces aires protégées, la réhabilitation de 150 kilomètres de pistes rurales et la construction de 120 kilomètres de pistes rurales y compris les ouvrages de franchissement.

Cérémonie de signature des conventions de financement

La seconde convention évaluée à 25 millions d’euros dont 10 millions au titre de don et 15 millions d’euros sous forme de prêt concessionnel, porte sur le Programme de renforcement des services publics locaux (PRSPL). Il s’agira d’une part, de renforcer les capacités des collectivités territoriales des chefs-lieux des régions du pays pour une meilleure gestion des déchets solides et liquides, et d’autre part d’étendre les capacités du Centre d’enfouissement technique (CET) d’Aképé.

Le chef de la Délégation de l’Union européenne a expliqué que ces conventions témoignent de l’engagement de son institution à appuyer le Togo dans les secteurs de la décentralisation et de l’environnement.

Pour sa part, le ministre d’Etat Payadowa Boukpessi a fait savoir que la signature des deux conventions de financement vient à point nommé, au moment où le gouvernement met en œuvre la Feuille de route gouvernementale Togo 2025 avec pour vision de faire du Togo, un pays en paix et une nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable.

La Rédaction