Togo : Un budget de 1779,2 milliards de F CFA adopté pour...

Togo : Un budget de 1779,2 milliards de F CFA adopté pour l’année 2022

SHARE
Les députés lors de la session
image_pdfimage_print

Après plus de 11 heures d’examen en séance plénière, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité ce mardi 28 décembre, le  budget de l’Etat exercice 2022 qui s’établit en recettes et dépenses à 1.779.191 684 000 F CFA.

La plénière a été présidée par la présidente de l’Assemblée Mme Yawa Tsègan, en présence du ministre de l’économie et des finances Sani Yaya et d’autres membres du gouvernement.

En hausse de 4,5 % par rapport à celui de 2021, le budget de l’Etat exercice 2022, financera les actions prioritaires notamment la santé, l’éducation, les transports, la sécurité, l’économie et la pèche, l’agriculture, l’économie numérique, le commerce et les industries de même la justice, les loisirs et sports.

Mme Yawa Tsègan présidant la session

Les recettes budgétaires s’établissent à 1.070,9 milliards de francs CFA contre 915,6 milliards de F CFA en 2021, soit une hausse de 17 % alors que les dépenses budgétaires passent de 1.219,3 milliards de F CFA en 2021 à 1.330 milliards de F CFA en 2022, en progression de 9,1 %.

Selon le ministre Sani Yaya, le vote de cette la loi de finances permettra au gouvernement, la poursuite de la mise en oeuvre du  mandat social du Chef de l’Etat et l’accélération de l’exécution de sa vision transformatrice de notre pays, exprimée à travers la feuille de route gouvernementale Togo 2020-2025.

Vote de la loi de finances, exercice 2022

Le budget exercice 2022, consacre notamment aux secteurs sociaux un montant de 507,8 milliards de F CFA contre 432,9 milliards de F CFA dans le budget 2021, soit une hausse de 17,3%. La part relative des dépenses sociales dans le budget exercice 2022 est de 47,4 %.

« Au cours de l’année 2022, le Gouvernement s’engage à poursuivre la promotion d’une gestion efficiente à travers la consolidation de la politique de réforme et d’assainissement des finances publiques et de transparence dans la gestion des deniers publics, tant au niveau des opérations de mobilisation des recettes que de la consommation des crédits », a-t-il rassuré.

La présidente de l’Assemblée a pour sa part rendu hommage au Président de la République pour les performances économiques enregistrées par le Togo, la stabilité du cadre macroéconomique, les mesures d’assainissement des finances publiques et le climat favorable dans lequel le budget 2022 a été élaboré.

Le ministre Sani Yaya lors de la session

Elle a encouragé le Gouvernement à poursuivre les efforts de modernisation du pays et d’intensification de l’investissement agricole, véritable catalyseur pour le développement de l’économique verte.

« Cette loi de finances que nous avons adoptée est une loi budgétaire de la résilience et de la confiance en l’avenir. Avec ce budget, l’État envoie un message d’espoir à l’ensemble de nos concitoyens. Oui, nous sommes capables de retrouver la trajectoire exigeante et stimulante qui permettra au Togo de franchir une nouvelle étape de son développement durable », a-t-elle indiqué.

Il faut rappeler que la loi de finances est le principal instrument de politique économique qui permet au Gouvernement de financer les programmes, projets et actions des politiques publiques.

David Soklou