Togo : Un réseau de distributeurs de lait concentré périmé démantelé à...

Togo : Un réseau de distributeurs de lait concentré périmé démantelé à Cinkassé

SHARE
Une image partielle des cartons de lait périmés saisis
image_pdfimage_print

Un réseau de distributeurs de lait concentré périmé a été démantelé à Cinkassé par le ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale à travers la direction régionale du commerce des Savanes (nord Togo).

L’opération menée avec l’appui des forces de la sécurité et une équipe locale de la Ligue Togolaise des Consommateurs, a permis de mettre la main sur le réseau de distributeurs le samedi 03 septembre dernier à Cinkassé.

Le ministère en charge du commerce informe que 89 cartons de lait concentré et sucré périmés depuis le mois d’avril 2022 ont été saisis à l’issue de l’enquête.

« C’est une triste réalité auprès de certains consommateurs qui ont fait le constat après un achat dans la journée du 1erseptembre chez les marchands ambulants. Mais, comme à Cinkassé les vendredis, toutes les boutiques sont pratiquement fermées, nous avons attiré l’attention de la brigade sur le phénomène surtout que la distribution se fait par des ambulants. Nos investigations conjointes se sont poursuivies dans la journée du samedi où nous avons pu démanteler le réseau », a expliqué Kossi DONOU, Directeur régional du commerce, de l’industrie et de la consommation locale des Savanes.

Selon les informations, lait avarié est vendu à 600 FCFA la boîte, contrairement à la même contenance (1kg) de lait de bonne qualité vendue à 1 000 FCFA. Par ailleurs, sur certaines boîtes, la date de péremption est grattée ou complètement effacée.

« Au marché de Korbongou où les enquêtes se sont poursuivies, la population a été appelée à plus de vigilance et à collaborer avec le Gouvernement dans la lutte contre les produits avariés en dénonçant les pratiques anormales de commerce au numéro vert 8585 », fait savoir le ministère du commerce qui rappelle que les commerçants dont les produits périmés sont saisis seront sanctionnés selon les dispositions de la loi portant organisation de la concurrence au Togo, une loi qui prend également en compte le volet protection des consommateurs.

La Rédaction