Total-Togo récompense cinq (5) meilleurs chauffeurs-livreurs de ses différents produits

Total-Togo récompense cinq (5) meilleurs chauffeurs-livreurs de ses différents produits

SHARE
image_pdfimage_print

Cinq (5) meilleurs chauffeurs-livreurs de la société Total-Togo ont été récompensés mercredi à Lomé parmi les chauffeurs des sociétés de transport partenaires en guise d’encouragement pour leur performance dans la bonne conduite des camions citernes sur les routes vers les stations d’essence entre 2015 et 2016.

Il s’agit respectivement de Koffi Gbomita, qui a parcouru de façon irréprochable 35 000 km pour Total-Togo, a été déclaré meilleur chauffeur-livreur. Il remporte une télévision écran LED, suivi de Kossi Ahiawonou qui bénéficie d’un home cinéma. Clément Afanou a emporté un congélateur, Kokou Ayikoe, est reparti avec une tablette et Awal Ouro-Salim remporte un four à micro-ondes.

Ce geste de primer les meilleurs conducteurs des camions d’essence s’inscrit dans le cadre du concours « Challenge Chauffeurs » et répond à la politique de Total-Togo, celle de la maîtrise des risques routiers liés au transport de leurs produits.

« La sécurité routière est notre priorité absolue. Elle fait partie de nos quatre priorités de développement sociétales. Nous transportons un nombre considérable d’hydrocarbure et nous faisons plus de 1,5 de kilomètres par an avec 80 chauffeurs, 58 camions et 7 transporteurs. Nous voulons chaque année célébrer la journée de la sécurité routière pour les transporteurs d’hydrocarbures », a indiqué Adrien Béchonnet.

Pour lui le comportement des conducteurs au volant est l’un des axes prioritaires sur lesquels les chauffeurs doivent agir pour la permanence de la sécurité routière, afin de parvenir à l’objectif « zéro » accident sur les routes et « zéro » décès.

A cette cérémonie de remise de prix, les premiers responsables de cette société pétrolière ont sensibilisé ces chauffeurs sur le respect de la réglementation locale et la conformité avec leurs standards en matière de sécurité routière.

Joseph Ahodo