UL : KOUMAGNANOU Amavi désormais Docteur en Géographie humaine

UL : KOUMAGNANOU Amavi désormais Docteur en Géographie humaine

SHARE
Dr Koumagnanou Amavi
image_pdfimage_print

« Mention très honorable avec félicitations du jury », c’est la décision qui a sanctionné la soutenance de thèse de doctorat « Décentralisation et coopération décentralisée à l’épreuve du développement local dans la Région des plateaux au Togo » du désormais Dr KOUMAGNANOU Amavi. C’était le vendredi 09 avril 2021 à l’Université de Lomé devant un jury présidé par le Prof. KOLA Edinam, Doyen de la Faculté des Sciences de l’Homme et de la Société (FSHS).

Cette thèse dirigée par le Professeur OLADOKOUN Wonou est le fruit de plusieurs années de recherches portant sur la coopération décentralisée et ses conséquences sur le développement de la Région des Plateaux.

Cette région polarise 48 % des relations de coopération-jumelage engagées au Togo, d’où l’intérêt porté sur ce thème dans l’aire d’investigation.

Le document est structuré en deux parties : la première partie analyse le processus de décentralisation et l’organisation de la coopération décentralisée dans la Région des Plateaux. La seconde partie étudie les implications des conventions de coopérations signées dans la Région des Plateaux sur la vie des populations et les structures locales. Elle analyse également les handicaps et perspectives de ces relations de coopération décentralisée.

La recherche permet en outre de savoir les apports de la coopération décentralisée et aussi les faiblesses.

Selon le Dr Koumagnanou Amavi, au terme des investigations, il ressort que d’importantes infrastructures ont été réalisées notamment l’aménagement des rues, la construction de centres de santé, la réalisation et l’équipement de salles de classe en bancs et matériels didactiques.

Aussi, précise-t-il, des Activités génératrices de revenus (AGR) ont-elles été financées à plus de 64 millions de F CFA, des équipements marchands offerts, de même que des financements dans le secteur eau pour un montant de 647 134 137 F CFA.

« Ces partenariats contribuent à l’amélioration des conditions de vie des populations. Cependant, les contraintes majeures internes et externes liées au déficit de gouvernance des collectivités et des associations de jumelages, l’insuffisance de suivi-évaluation, d’appui institutionnel, d’appropriation et de pérennisation des réalisations ainsi que les difficultés de mobilisation des ressources humaines et financières handicapent la vitalité des relations. Il se révèle, enfin, que ces partenariats sont pilotés dans une double approche axée sur la complémentarité et l’assistanat laissant tout de même une perception positive de leurs impacts sur les bénéficiaires », a indiqué le Dr Koumagnanou Amavi.

Dr Koumagnanou Amavi avec les membres du jury

L’étude aboutit à la conclusion selon laquelle, la coopération décentralisée constitue une opportunité de développement pour les collectivités territoriales dans l’aire d’investigation même s’il existe toutefois des entraves qui méritent d’être relevées.

Au demeurant, cette thèse aura le mérite de mettre à la disposition de tous les acteurs de la décentralisation, des informations nécessaires liées à ce processus et à la coopération décentralisée au Togo. L’auteur relève qu’il ne faut pas prendre la coopération comme une fin en soit.

« C’est une contribution et le développement d’une collectivité ne peut pas se fonder principalement sur l’espoir de bénéficier des appuis externes. Il faut compter beaucoup plus sur la mobilisation des ressources et apports internes », recommande Dr Koumagnanou Amavi.

David S.