Un atelier virtuel pour des solutions de résilience aux chocs générés par...

Un atelier virtuel pour des solutions de résilience aux chocs générés par le COVID-19

SHARE
Reckya Madougou, promotrice du Think & do Tank Team RM
image_pdfimage_print

Les sujets relatifs à la résilience et la résistance aux chocs générés par la pandémie du Coronavirus sont au centre d’un webinaire international qui se tient depuis mardi sur l’application Zoom. C’est une initiative de Mme Reckya Madougou, promotrice du Think & do Tank Team RM avec pour objectif, préparer les acteurs de l’économie informelle et réelle à une résilience fondatrice d’une nouvelle ère pour sauver le tissu économique africain.

Il s’agit d’une rencontre bilingue de haut niveau organisée en partenariat avec Ecobank Côte d’Ivoire, la Confédération des Institutions financières d’Afrique de l’Ouest et la Fondation Louis G. Lamothe.

Elle mise surtout selon les organisateurs sur la nécessité d’accompagner ces acteurs de l’économie réelle à travers l’appui aux Institutions de Microfinance, de méso finance et les banques.

Au menu des échanges, des panels de haut niveau de réflexions et de partage d’expériences avec plusieurs acteurs économiques et financiers d’Afrique, de la diaspora et des Caraïbes, des ministres, afin d’envisager de réelles solutions pragmatiques, endogènes et d’anticiper les mécanismes de résilience des acteurs de l’économie réelle qui constituent 90 % des unités commerciales en Afrique.

« La particularité de ce Webinaire est l’implication des acteurs de l’économie réelle dans le processus qui a démarré en amont par des plaidoyers et avait également mobilisé les réflexions nourries des experts et décideurs; lesdits plaidoyers et lobbying se poursuivront jusqu’à l’implémentation des meilleures pratiques », a indiqué Reckya Madougou.

Lire aussi : Togo : le sombre tableau de l’impact socioéconomique du Coronavirus

Les travaux connaissent la participation d’une trentaine d’acteurs de l’élite économique du continent africain et de la diaspora à savoir des experts de la finance inclusive et des mécanismes de développement, des acteurs gouvernementaux, entrepreneurs et des patrons de multinationales.

Au delà de l’identification des solutions adaptées et ciblées au profit des IMF/SFD face à la pandémie, il est prévu à la fin des échanges, une feuille de route avec des actions concrètes et des échéances.

David S.