Un document stratégique pour renforcer la coopération entre le Togo et l’UE

Un document stratégique pour renforcer la coopération entre le Togo et l’UE

SHARE
Une image de la cérémonie de lancement du document
image_pdfimage_print

L’Union européenne, l’Allemagne et la France vont désormais coordonner leur coopération au développement avec le Togo sur la base d’un Document Conjoint de Programmation (DCP) pour la période 2021-2027.

Ce document, adopté le 16 décembre 2021 a été officiellement lancé ce mardi 12 janvier 2022 à Lomé au cours d’une cérémonie co-présidée par le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires Payadowa Boukpessi et l’Ambassadeur de l’Union européenne au Togo Joaquin Tasso Vilallonga.

La cérémonie s’est déroulée également en présence du Secrétaire Général de la Présidence de la République Mme Sandra Ablamba Johnson, des ministres Gilbert Bawara de la Fonction publique, Sani Yaya de l’Économie et des finances, et des Ambassadeurs de la France Jocelyne Caballero et d’Allemagne, Matthias Veltin.

Le document accompagne le Plan National de Développement (PND) et la Feuille de Route gouvernementale Togo 2020-2025 et définit par ailleurs le cadre des interventions des partenaires européens en appui aux efforts du gouvernement pour les sept prochaines années.

L’Union européenne et ses Etats membres s’engagent avec ce document stratégique, à renforcer leur soutien au Togo dans les trois domaines prioritaires suivants : le développement humain, en particulier sur ses aspects d’inclusion socio-économique et d’accès aux services publics de base, l’appui aux agro-industries durables et à la gestion des ressources naturelles pour contribuer à la génération d’emploi et à la lutte contre le changement climatique, et l’appui à la consolidation d’une société apaisée et résiliente au Togo à travers la sécurité, la bonne gouvernance et décentralisation.

Dans le cadre de la première année de mise en œuvre de ce document, l’équipe Europe engage plus de 243 millions d’euro, soit près de 160 milliards de CFA, pour de nouveaux projets dans les 3 domaines prioritaires concernés.

Au demeurant, l’adoption de ce document est une étape importante dans le renforcement et la concrétisation de la coopération entre les partenaires européens et le Togo

La Rédaction