Un nouveau candidat déclaré pour la Présidentielle de 2020 au Togo

Un nouveau candidat déclaré pour la Présidentielle de 2020 au Togo

SHARE
Ekué Gamessou Kpodar
image_pdfimage_print

Après Gerry Taama du Nouvel engagement togolais (NET, opposition), un autre candidat vient de se signaler pour l’élection présidentielle de 2020 au Togo. Il s’agit de Pierre Ekué Gamessou Kpodar, économiste, ancien fonctionnaire de la BCEAO et du FMI.

Ekué Kpodar s’est déclaré ce mardi 10 septembre comme une « alternative crédible » pouvant offrir l’alternance aux togolais en 2020. Sa vision est de « voir un Togo libre, démocratique, inclusif, et prospère où tous ses enfants, indépendamment de leurs origines ethniques ou culturelles, travaillent ensemble, la main dans la main, pour construire la Nation ».

« Nous vous proposons chers compatriotes une politique d’ouverture et de dialogue permanent et sincère. Nous avons la ferme volonté de travailler avec tout le monde sans exception pour promouvoir cette politique d’ouverture », a indiqué le candidat Kpodar pour qui la réconciliation des togolais sera une urgence.

« Notre pays va mal, trop mal. Ayons le courage de le reconnaître pour accepter et susciter le changement de système et de mentalité indispensables pour un renouveau politique, économique et social. Le Togo est le seul pays de la sous-région ouest africaine qui n’a pas connu jusqu’à présent de véritable alternance au sommet de l’Etat. A ce verrouillage politique s’ajoute un verrouillage économique qui favorise une certaine minorité et tue l’esprit d’entreprise de la majorité. Ces blocages conjugués de plus en plus avec une profanation de nos traditions et autres patrimoines culturels, ne laissent aucun espace aux citoyens togolais pour s’exprimer, s’épanouir et entreprendre en toute liberté. Le génie créateur du peuple est ainsi étouffé », a-t-il estimé.

Il a saisi l’occasion pour lancer un appel « fraternel et solennel » à l’actuel chef de l’Etat Faure Gnassingbé (qui pourrait encore se représenter pour le scrutin de 2020).

« Nous lançons un appel fraternel et solennel au chef de l’Etat de faire preuve d’élévation de soi, de se mettre au-dessus de la mêlée, pour mûrir sa décision au sujet de 2020 ; de bien considérer les faits, sans interférence aucune, prendre en compte avec noblesse et grandeur l’intérêt général de notre pays, affronter courageusement sa conscience et sa responsabilité aux fins de prendre la bonne décision. Nous le savons capable de dépassement. Nous sommes convaincus qu’il sait qu’un grand leader doit soigner sa sortie afin de rentrer dans l’histoire du bon côté », a déclaré M. Kpodar.

Très peu connu sur la scène politique togolaise, Ekué Gamessou Kpodar promet déjà s’il est élu, travailler avec tout le monde sans exception pour promouvoir une politique d’ouverture.

« Par ouverture j’entends, un gouvernement compétent se reposant sur une large majorité, une équipe bien qualifiée, étendue à toutes celles et ceux qui acceptent les principes inaltérables de la démocratie, de l’état de droit, de la bonne gouvernance politique et économique, de l’égalité des chances pour tous les citoyens et de la solidarité », a-t-il expliqué.

Après les élections législatives de décembre 2018 et celles municipales de 2019 toutes remportées par le parti au pouvoir Union pour la République (UNIR), le Togo se prépare à organiser un scrutin présidentiel en 2020.

David S.