Un nouveau schéma d’aménagement et d’urbanisme pour Lomé

Un nouveau schéma d’aménagement et d’urbanisme pour Lomé

SHARE
image_pdfimage_print

Le ¼ des plus 6 millions d’habitants au Togo réside à Lomé. Cette concentration de la population dans la capitale entraine forcément une extension de l’occupation spatiale.

En conseil des ministres, le gouvernement a fait le constat et a commencé à se retrousser les manches. Bientôt, la capitale togolaise sera dotée d’un nouveau plan directeur d’aménagement et d’urbanisme, en remplacement de celui devenu obsolète et vieux de 35 ans.

« Le nouveau plan en cours d’élaboration devra permettre de faire le diagnostic territorial du grand Lomé, de mettre en cohérence au niveau de l’agglomération, les pratiques en matière d’urbanisme, d’habitat, de mobilité urbaine et d’équipements sociaux et marchands ; et d’élaborer des propositions d’aménagement et d’urbanisme spécifique pour les différents secteurs de la ville ».

Ce nouveau schéma d’aménagement et d’urbanisme, contribuera ainsi à coordonner les programmes locaux d’urbanisation et doter la grande agglomération de Lomé d’un document de référence et de mise en cohérence pour la réglementation et la gestion rationnelle de l’espace urbain, rassure le communiqué ayant sanctionné les travaux du conseil des ministres de ce jour.

« Il apparait que la dynamique démographique constatée à Lomé, qui rassemble près de 24% de la population togolaise et l’extension de l’occupation spatiale qui en est la conséquence directe, accentuent malheureusement les déséquilibres structurels et des dysfonctionnements défavorables à un développement harmonieux du territoire, rendant caduque le plan d’urbanisme actuel datant de 1981 », constate le document.