Un pôle d’innovation et de technologie en construction à l’Université de Lomé

Un pôle d’innovation et de technologie en construction à l’Université de Lomé

SHARE
Une image de la maquette
image_pdfimage_print

L’Université de Lomé va bientôt se doter d’un pôle d’innovation et de technologie, fruit d’un partenariat entre le gouvernement togolais et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

La mise en place de ce Pôle universitaire d’innovation et de technologie (PUIT) vise à pallier le manque d’infrastructure adaptée à l’évolution technologique rapide et aux avancées majeures de ces dernières années au sein des structures d’enseignement.

Il s’agit d’un projet né de l’initiative dénommée Timbuktoo lancée début 2022 par le bureau régional Afrique du PNUD avec l’objectif de déclencher la révolution des start-ups sur le continent africain.

Les travaux de construction lancés en milieu de semaine, sont évalués à un coût total de 1 560 662 $ USD dont 1 340 662 $ USD de la part du MNUD et 220 000 $ USD en apport de l’Université de Lomé.

Au Togo, la création du pôle rentre dans le cadre de la mise en œuvre de l’axe 1, titre 2, Projet 10 de la feuille de route gouvernementale relatif  à l’amélioration de la qualité de l’enseignement à travers l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de mise à niveau des contenus pédagogiques et amélioration de la formation, du recrutement et de l’équipement des enseignants.

Dans sa phase opérationnelle, le Pôle aura non seulement à accompagner les jeunes entrepreneurs rencontrant des difficultés techniques en mettant l’expertise universitaire au service de l’entrepreneuriat et du développement économique, mais aussi à promouvoir la recherche comme outil de résolution de problèmes, accompagner l’entrepreneuriat étudiant, stimuler la création d’entreprise en valorisant les résultats de la Recherche.

In fine, le PUIT se présentera comme un Design Space, un Fablab et un Espace de travail collaboratif dans un ensemble occupant au moins 1200 m2 au sein de l’institution universitaire, à l’image de ce qui se fait dans d’autres grandes universités à travers le monde.

« Nous devons changer de paradigme pour devenir une université actionnaire, une université entrepreneure avec des équipements et des enseignants chercheurs entreprenants », a indiqué le président de l’Université de Lomé, Prof Dodzi Kokoroko.

Dans le cadre du plan Timbuktoo, le Togo fait partie des dix pays africains qui bénéficient de la construction des pôles universitaires d’innovation.  Dans les pays lauréats, il est prévu un investissement de 1 milliard de dollars en capital catalytique et commercial sur 10 ans pour construire un réseau d’innovation composé de 8 hubs panafricains, chacun se concentrant sur un domaine prioritaire (foodtech, greentech, fintech, healthtech).

David S.