Un siège pour l’UCET à Lomé

Un siège pour l’UCET à Lomé

SHARE
image_pdfimage_print

Les artistes de l’Union des chantres de l’éternel Dieu du Togo (UCET) ont désormais un siège national basé à Lomé. Ce siège, lieu de rencontre de tous les artistes de Gospel sans discrimination de Lomé jusqu’à Cinkassé, d’Aného à Kpalimé a été inauguré ce jeudi en présence des promoteurs culturels.

Tout a commencé avec les chants de louanges et d’adoration d’environ une heure de temps suivi des prestations tour-à-tour des artistes togolais de la chanson Gospel avant l’inauguration proprement dite de ce cadre qui selon l’UCET sera un lieu de travail, de contact de tous les chantres.

« Le Gospel compte tenu de son épanouissement constaté au Togo a besoin d’une association dont la vision est de regrouper tous les chantres pour une mutualisation d’expérience, à une formation, sensibilisation pour la professionnalisation de notre ministère. Ce sera également un lieu d’organisation des conventions des Etats généraux, bref promouvoir la musique Gospel togolais », a expliqué la Présidente de l’UCET Agbo Ayéma Afiwa Chaneben.

Pour cette dernière, le siège a besoin de matériels logistiques, notamment des matériels informatiques, une connexion internet à haut débit en plein temps, un site internet, une imprimante, des photocopieuses, un projecteur-vidéo et des instruments de musiques.

Toutes ces requêtes ont été rassurées par le Directeur de la documentation et de la répartition au Bureau togolais des droits d’auteur (BUTODRA), Ayeneh Aworobou-Darou. « Nous savons  qu’un siège a toujours besoin d’être équipé et nous le ferons. Je sais que les relations qui existent entre l’UCET et BUTODRA vont toujours se raffermir davantage », a-t-il dit.

Celui-ci s’est également félicité du progrès réalisé par cette association d’artistes Gospel du Togo qui selon lui, représente la plus « démocratique » du fait de l’alternance à sa tête. « L’inauguration de ce siège est une marque de confiance par rapport aux sponsors, bailleurs de fonds et à l’administration publique. Aujourd’hui, si les partenaires, les promoteurs et l’administration vous cherchent, ils sauront désormais où vous trouver », a-t-il ajouté.

Jadis dénommée Association gospel Togo (AGT) depuis le 10 mars 2003, cette association a pris le nom de l’UCET le 10 juillet 2014 lors d’une conférence de presse dans la salle des spectacles de la Direction de la culture à Lomé.

L’objectif de l’UCET est de rassembler tous les chantres gospel afin d’y instaurer l’union, l’amour, la solidarité, l’entraide et la synergie entre ces derniers; assurer une bonne relation entre l’artiste, son Dieu et son public afin de ramener les âmes au Seigneur Jésus Christ.

Joseph Ahodo