Victoire Tomégah-Dogbé : « Personne n’a poussé Agbéyomé Kodjo à l’extérieur de...

Victoire Tomégah-Dogbé : « Personne n’a poussé Agbéyomé Kodjo à l’extérieur de notre pays (…)

SHARE
Mme Victoire Tomégah-Dogbé, Premier ministre du Togo
image_pdfimage_print

Dans une interview accordée lundi à nos confrères de la RFI, le Premier ministre du Togo, Mme Victoire Tomégah-Dogbé est revenue sur plusieurs sujets au rang desquels, la situation sociopolitique du pays notamment l’affaire concernant Agbéyomé Kodjo qui continue à réclamer sa victoire suite au scrutin présidentiel de février dernier.

Pour la cheffe du gouvernement togolais, l’affaire Agbéyomé Kodjo est une affaire de la justice et il faut selon elle, laisser la justice faire son travail.

« Je pense que personne n’a poussé Agbéyomé Kodjo à l’extérieur de notre pays. Nous voulons vraiment rassurer les uns les autres, ce qui est important pour nous aujourd’hui c’est de travailler à répondre aux besoins sociaux des populations. Et nous n’avons pas de temps à perdre », a déclaré Mme Victoire Tomégah-Dogbé.

Pour l’ancienne Directrice de cabinet du chef de l’Etat Faure Gnassingbé, la page de la présidentielle est en effet déjà tournée, et il y a lieu de regarder de l’avant et se consacrer aux défis de développement du pays. Elle estime dans ce sens que les autres acteurs politiques notamment de l’opposition qui n’ont pas encore compris, prendront le train en marche.

« Aujourd’hui, nous devons regarder devant. Nous devons avancer, nous devons nous mettre au travail. Et aujourd’hui, ce qui nous préoccupe le plus, c’est comment sortir de cette situation de crise Covid. Et je pense que c’est là où se trouvent les priorités nationales. Et je souhaite vraiment que l’on s’en tienne à cela », a-t-elle déclaré.

« La population togolaise, la communauté internationale ont toutes été témoin du bon déroulement du processus électoral dans notre pays. Le Togo est un pays démocratique. Il a des instruments de régulation et de suivi des processus électoraux. La Commission électorale nationale indépendante et le Conseil constitutionnel ont déjà réglé cette question. Je vous dis que je me consacre sur les défis économiques, sociaux, sanitaires. C’est ça qui nous préoccupe aujourd’hui », a précisé le Premier ministre togolais.

Arrivé en deuxième position avec 19,46 % des suffrages à l’issue de la présidentielle de 22 février dernier remportée par le chef de l’État sortant Faure Gnassingbé (70,78 %) selon les résultats de la Cour constitutionnelle, l’ancien Premier Ministre Agbéyomé Kodjo continue de contester les résultats du scrutin.

Depuis juillet 2020, le président national du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) mène sa vie dans la clandestinité au Togo. Placé sous contrôle judiciaire depuis le 24 avril après avoir passé quatre jours à la gendarmerie nationale, Agbéyomé Kodjo est pour le moment introuvable. Mais les informations font état de ce qu’il est toujours au Togo.

David S.