YôDokita, une application de télémédecine pour faciliter la prise en charge des...

YôDokita, une application de télémédecine pour faciliter la prise en charge des patients

SHARE
image_pdfimage_print

C’est une nouveauté dans le secteur de la télémédecine au Togo. Désormais, il est possible à toute personne de recevoir conseils et assistance d’un médecin 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 grâce à une application mobile dénommée YôDokita officiellement lancée ce lundi 1er Juin à Lomé.

Selon les concepteurs, YôDokita est né de la volonté de donner à tout le monde la possibilité de joindre un médecin à tout moment pour être conseillé, assisté et orienté.

L’application YôDokita propose en effet des services de télé conseils, de télé assistance, de télé expertise et de la consultation a domicile.

Le but est de faciliter et d’accélérer la prise en charge des patients en commençant par leur apporter la bonne information en temps réel par la bonne personne et après, au besoin, bien les orienter (prise de rendez-vous avec un spécialiste dans le centre le plus proche) pour une prise en charge efficace.

Pour bénéficier des services de YôDokita, l’utilisateur télécharge l’application à ce lien : https://yodokita.com/download/yodokita.apk l’installe sur son smart phone et renseigne tous les champs. En cas de besoin, il ouvre l’application et clique sur le bouton correspondant soit à une plainte médicale, soit aux renseignements généraux (informations COVID-19, Pharmacie, etc.) ou à une prise de rendez-vous spontanée. Le médecin appelle le patient aussitôt et l’assiste dans sa demande.

« Le fonctionnement de l’application est aussi simple que son nom. Tout ce que l’utilisateur a à faire, c’est d’ouvrir l’application installée et de cliquer sur le bonhomme si vous avez mal quelque part. L’application a été pensée pour rapprocher les centres de santé des patients. Aujourd’hui, le digital a cela de faciliter la vie au gens (…) ; le domaine de la santé peut bénéficier aussi de ces facilités grâce au digital. Et c’est cette réponse que YôDokita apporte. L’application est téléchargeable sur le site officiel de YôDokita », a expliqué OCCANSEY Ablam Kabu, juriste et consultant en management hospitalier, co-initiateur de YôDokita.

« Vous installez l’application, vous l’ouvrez, vous cliquez sur un bouton qui correspond au service que vous demandez. Si vous avez mal quelque part, vous cliquez sur le petit bonhomme que vous verrez. Il faut aussi dire que le petit bonhomme change en fonction du sexe de l’utilisateur. Le tarif d’utilisation des services de YôDokita est fixé à 150 F par minute. L’utilisateur recharge son portefeuille grâce à T-Money ou Flooz et vous cliquez, un médecin vous appel aussitôt. L’utilisateur n’appelle pas, ne lit rien et n’écrit rien. Tout est fait pour que celui ne sait ni lire ni écrire puisse utiliser YôDokita pour bénéficier du service d’un médecin 24H/24 et 7J/7 », a-t-il ajouté.

L’application est pensée pour intégrer toutes les couches sociales de manière progressive. Pour le moment, elle est accessible via un smart phone. Il faut pouvoir l’installer sur un terminal et être connecté à internet quand on a besoin de son service. Pour les personnes qui ne disposent pas d’un smart phone, les concepteurs rassurent qu’un code USSD est en train de se mettre en place afin de permettre de contacter les médecins dans les mêmes conditions.

David S.