Strive MASIYIWA

Le zimbabwéen Strive MASIYIWA partage les secrets de sa réussite avec les entrepreneurs togolais

Les jeunes entrepreneurs togolais ont été entretenus en début de semaine par le richissime homme d’affaire zimbabwéen Strive MASIYIWA. Ce dernier a partagé son expérience d’entrepreneur avec ces jeunes qui ambitionnent de devenir des acteurs responsables de leur propre itinéraire d’insertion socioéconomique.

Au cours d’une grande conférence organisée lundi à l’hôtel du 2 février à Lomé, le Président-Directeur Général d’Econet Wireless, un groupe international de télécommunications basé en Afrique du Sud et présent dans 18 pays, a partagé son expérience dans le management des affaires et les secrets de son brillant parcours d’entrepreneur avec les jeunes togolais et porteurs de projets.

Celui qui s’est lancé dans l’entreprenariat à 25 ans avec 75 dollars a su en effet imprimer avec le temps, sa marque dans le secteur des télécoms sur le continent. Strive Masiyiwa, âgé de 56 ans, est également initiateur du projet « African Business Fellowship » qui vise à placer pendant six mois, des jeunes talents américains en début de carrière dans des entreprises africaines en forte croissance. Ses investissements dans plus de 20 pays à travers le monde, touchent plusieurs domaines à savoir l’agriculture, la santé, les énergies renouvelables et les finances.

« Le message essentiel aux entrepreneurs togolais est de créer leur propre emploi en se lançant dans l’entreprenariat. En créant son entreprise, on crée aussi de l’emploi à d’autres jeunes. Les jeunes entrepreneurs peuvent aussi créer des opportunités pour accroitre l’économie du pays de même que celle du continent. Pour relever ces défis, ils doivent être bien accompagnés et encouragés. C’est bien de voir des modèles de réussite dans des pays comme les USA ou la France, mais c’est intéressant lorsque ceux qui sont dans le domaine depuis un certain temps, partagent leurs expériences avec les jeunes », a-t-il déclaré.

La rencontre placée sous le thème « Jeunesse et Entrepreneuriat », a également connu la présence de plusieurs autorités notamment la ministre Victoire Tomégah-Dogbé en charge de la jeunesse et de l’emploi des jeunes et son collègue Cina Lawson des Postes et de l’Economie numérique.

Il faut souligner qu’en prélude à cette conférence, Strive MASIYIWA a été reçu par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé avec qui, il a eu des échanges sur le renforcement de capacité des jeunes entrepreneurs togolais créatifs et engagés et les stratégies visant à les impliquer davantage dans le monde des affaires notamment l’agro-business.

Cris DADA