ZLECAF : Le Togo révise sa liste d’engagements spécifiques dans les secteurs...

ZLECAF : Le Togo révise sa liste d’engagements spécifiques dans les secteurs prioritaires de services

SHARE
Photo de famille
image_pdfimage_print

Le ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale a initié ce mardi 09 août à Lomé au profit des acteurs de secteur des services de communication, un atelier national de révision des listes d’engagements spécifiques du Togo dans les cinq (05) secteurs prioritaires de services de la Zone de Libre-échange Continentale Africaine (Zlecaf).

La rencontre est organisée en collaboration avec la Commission Economique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD).

Les différentes communications et échanges ont permis aux participants de comprendre le processus d’élaboration et l’interprétation d’une liste d’engagements spécifiques, et de comment formuler une requête.

Les participants ont été également informés sur les engagements spécifiques des autres Etats membres de la ZLECAf dans les cinq (05) secteurs prioritaires de services sont retenus par l’Union africaine en juillet 2018 à savoir les services financiers, les services de transports, les services liés au tourisme et aux voyages, les services de communication et ceux fournis par les entreprises.

« La rencontre de ce jour est d’une importance capitale pour vous, secteur privé togolais, premier acteur de la mise en œuvre de la ZLECAf, car l’application ou l’interprétation convenable des dispositions prévues par l’Accord, demande de votre part une parfaite compréhension des engagements pris par chaque Etat membre dans le commerce des services », a indiqué le Directeur général du Commerce, Claude Talime Abé.

En mars 2020, le gouvernement togolais avait organisé une consultation nationale avec les acteurs des cinq secteurs prioritaires pour prendre en compte leurs préoccupations dans l’élaboration de la liste d’engagements spécifiques du Togo. Cette liste intégrée à la liste commune de la CEDEAO est transmise au secrétariat de la ZLECAf, qui a procédé à l’analyse des offres de la CEDEAO et a formulé des observations dont certaines concernent l’offre du Togo.

Atelier national de révision des listes d’engagements spécifiques du Togo dans les secteurs prioritaires de services de la ZLECAF

Cet atelier avec les Hommes de médias et le secteur privé a donc permis d’apporter des réponses précises aux préoccupations soulevées par le secrétariat de la ZLECAf et des autres Etats membres.

Signé le 21 mars 2018 à Kigali et entré en vigueur le 30 mai 2019, l’accord portant création de la Zone de Libre-échange continentale africaine vise entre autres à créer un marché unique pour les marchandises et les services, afin de renforcer l’intégration économique du continent.

Dans cette dynamique, les Etats sont invités à libéraliser progressivement non seulement le commerce des marchandises, mais aussi celui des services.

« Les services jouent un rôle important dans la croissance économique et dans le développement. Ils contribuent directement et de manière significative à la création de revenus et d’emplois, et fournissement des intrants essentiels à d’autres secteurs de l’économie », a expliqué Batchassi Katchali, Directeur du commerce extérieur et négociateur en chef du Togo à la ZLECAf.

David Soklou